Les modèles de tronçonneuses

Si vous avez la chance d’avoir un jardin avec des arbres et arbustes, vous savez sûrement qu’il leur faut un minimum d’entretien.

Et pour cela, la tronçonneuse va devenir votre meilleure amie ! Parfaite pour l’élagage, elle vous permet de vous occupez de votre terrain en un rien de temps.

N’oublions pas les professionnels, pour qui cet outil est indispensable dans le quotidien !

Ici, vous trouverez tout ce que vous aurez besoin de savoir sur la tronçonneuse. 

TOP 3 Tronçonneuses thermiques pour particulier

Tronçonneuse Mc Culloch CS 410Tronçonneuse Stihl MS 170Tronçonneuse GT Garden 52 cm3
Puissance 1600 W 1400 W 2200 W
Poids 4,7 Kg 4,1 Kg 6,3 Kg
Longueur guide de chaîne 33 cm à 45 cm 30 cm 45 cm
Avantages > Excellent rapport Qualité/Prix
> Simple d’utilisation
> Compact
> Tronçonneuse polyvalente
> Simple d'utilisation
> Bon rapport qualité prix
Note globale
Notre Avis
Prix

Qu’est-ce qu’une tronçonneuse ?

Pour ceux qui l’ignorent, une tronçonneuse est un outil de jardinage, qu’on utilise pour couper des arbres et des arbustes.

En somme, elle aide au bon entretien des espaces verts, mais également pour réunir du bois de chauffage et/ou de coupe ! 

Il existe deux types de modèles :

  • électrique ;
  • thermique. 

Qu’elle soit à destination des professionnels ou des particuliers, la tronçonneuse est composée d’un moteur, entraînant une chaîne équipée de dents acérées tout autour du support, appelé le guide de chaîne

Ainsi, cet outil s’occupe de :

  • l’élagage ;
  • l’ébranchage ;
  • l’abattage ;
  • la coupe du bois.

Sachez que plus le guide de chaîne est long et plus l’outil permet de couper de gros diamètre. Attention, car un gros modèle est aussi plus dangereux à utiliser.

Il existe de nombreux modèles, proposés par beaucoup de marques différentes. Votre choix devra se porter vers celui qui correspond à vos besoins.

Par exemple, si la tronçonneuse doit vous épauler pour de petits travaux domestiques de manière occasionnelle, vous n’aurez pas besoin d’un modèle professionnel !

Comment démarrer une tronçonneuse ?

Il n’est pas très difficile de démarrer une tronçonneuse, rassurez-vous. 

Cependant, l’utilisation de ce genre d’outil sous-entend des précautions à prendre, et le démarrage se fait différemment selon le type de tronçonneuse.

Voyons tout cela de plus près ! 

Les précautions à prendre

Que vous soyez particulier ou professionnel, vous devez savoir que le maniement d’une tronçonneuse représente un danger, surtout si vous ne prenez pas les précautions nécessaires.

En effet, si vous ne voulez pas perdre des doigts, vous devez respecter certaines consignes très simples, qui garantiront votre sécurité, et celle des autres !

Prise de distance

Il faut de préférence opter pour un lieu dégagé, à 15 mètres de distance minimum de toute personne qui n’est pas équipée de protection.

Enfin, éviter d’être trop près d’une source inflammable ! 

La check-list

Avant de vous servir d’une tronçonneuse, il vous faut vérifier :

  • la tension de la chaîne : en l’écartant, vous devez voir apparaître 3 maillons. Si vous en voyez plus, n’hésitez pas à retendre la chaîne ;
  • le niveau d’huile ;
  • le frein de chaîne, qui doit être enclenché (donc poussé vers l’avant) ;
  • le carburant pour les modèles thermiques

Avertissements

Attention, vous ne devez jamais poser votre tronçonneuse à même le sol, en particulier la chaîne. Pour cela, nous vous conseillons de l’installer sur une surface plane et bien dégagée.

Sachez que certains modèles disposent également d’un crochet, qui vous permet de maintenir votre outil en hauteur. Pratique, surtout quand vous êtes en plein milieu de la nature.

Enfin, vous ne devez surtout pas démarrer la tronçonneuse si la chaîne est déjà engagée dans une coupe

Démarrer une tronçonneuse thermique

Maintenant que nous avons revu les gestes de prudence à adopter pour une utilisation sûre de votre tronçonneuse, il est temps de vous expliquer le démarrage.

Pour un modèle thermique, la technique est un tantinet plus complexe que pour les autres. Mais, complexe ne veut pas dire impossible !

Ainsi, il vous suffit de suivre ces 8 étapes :

  1. Positionnez la commande sur le mode « démarrage ».
  2. Afin de faire monter le carburant dans le réservoir, appuyez 2 à 3 fois sur la pompe d’amorçage.
  3. Ouvrez le starter (seulement si le moteur est encore froid).
  4. Agrippez la poignée de la tronçonneuse avec votre main gauche et la poignée du lanceur de la main droite.
  5. Tirez d’un coup sec et court sur la poignée du lanceur, tout en accompagnant l’enroulement du cordon sur le retour. Si besoin, renouvelez ce geste.
  6. Vous devriez entendre le régime moteur augmenter et la rotation de la chaîne s’enclencher : c’est le démarrage !
  7. Positionnez la commande sur le mode « normal », le moteur tourne alors au ralenti.
  8. Laissez tourner le moteur pendant une dizaine de secondes environ, puis enlevez le starter.

Démarrer une tronçonneuse électrique filaire

Vous possédez une tronçonneuse électrique avec fil

Voici les 7 étapes pour la démarrer :

  1. Vérifiez que la rallonge électrique est bien fixée dans le support, souvent située au niveau de la poignée arrière.
  2. Connectez le cordon électrique de la tronçonneuse avec la rallonge.
  3. Branchez la rallonge électrique dans une prise murale.
  4. Retirez la protection du guide de chaîne.
  5. Tirez le levier de frein vers l’arrière.
  6. Tenez bien la tronçonneuse avec vos deux mains.
  7. Assurez-vous que le bouton de sécurité, situé au-dessus de la poignée arrière, soit enfoncé.
  8. Appuyez sur l’interrupteur de vitesse : votre tronçonneuse démarre ! 

Démarrer une tronçonneuse électrique avec batterie

Enfin, en ce qui concerne une tronçonneuse électrique qui fonctionne sur batterie, son démarrage se fait en 7 étapes :

  1. Retirez la protection du guide de chaîne.
  2. Relâchez le frein en tirant le levier vers l’arrière.
  3. Positionnez la batterie dans la boîte arrière.
  4. Appuyez sur le bouton « Power » sur le clavier, afin de voir apparaître une lumière bleue.
  5. Tenez la tronçonneuse avec vos deux mains, fermement.
  6. Maintenez le bouton de sécurité enfoncé, situé au-dessus de la poignée arrière.
  7. Actionnez l’interrupteur de vitesse et la tronçonneuse démarre !

L’utilisation d’une tronçonneuse, ou l’importance de bien se protéger

Comme tous les outils de jardinage à moteur, il est important de porter des équipement de protection adaptés, qui répondent aux normes en vigueur.

Ainsi, pour une utilisation en toute sécurité, veillez à porter :

  • un casque, des lunettes et une visière grillagée pour vous protéger efficacement contre les projections de particules de bois, de copeaux ou encore d’échardes, qui feraient très mauvais genre dans vos yeux ;
  • des jambières ou un pantalon anti-coupures, composés de fibres croisées, qui réussiront à bloquer la rotation de la chaîne en cas de contact avec vous, vous évitant une sale blessure à la jambe ;
  • des chaussures de sécurité, aux bouts de pieds renforcés, afin d’éviter qu’un bout d’arbre ne vous écrase le pied. Des semelles sculptées quant à elles vous éviteront le patinage sur boue avec une tronçonneuse en marche, ou de bien vous agripper au tronc ;
  • une protection auditive (bouchons d’oreilles, bien coquilles ou casques anti-bruits), en particulier pour les utilisateurs de tronçonneuse thermique, qui ont tendance à bien polluer vos oreilles.

Enfin, s’agissant de l’utilisation d’une tronçonneuse thermique en ville, il vous faudra en plus respecter la réglementation sur le bruit en vigueur. Pour cela, il vous suffit de vous renseigner auprès de la mairie de votre commune.

Quel est le meilleur modèle de tronçonneuse?

Que l’on soit un jardinier du dimanche ou un professionnel, il n’est pas toujours évident de choisir une tronçonneuse. Dans un magasin de bricolage, la décision peut être compliqué à prendre parmi tous les modèles en vente. Tronçonneuse électrique, thermique ou sans fil ? Petit prix ? Article de marque ?

Rassurez-vous, nous vous guidons grâce à des conseils techniques. De plus, pour vous éviter une trop grande prise de tête, nous vous avons fait une sélection de modèles de tronçonneuses.

L’objectif est de vous aider à choisir celle qui sera la plus adaptée à vos besoins.

Ainsi, sur notre site, nous allons détaillées les paramètres à prendre en compte pour le choix de votre tronçonneuse. Voici les trois paramètres à privilégier :

  • le type de travaux que vous souhaitez réaliser et la fréquence d’utilisation de l’engin
  • le confort d’utilisation et les caractéristiques techniques de l’outil
  • le budget que vous serez prêts à consacrer

TOP 3 Tronçonneuses thermiques pour particulier

Tronçonneuse Mc Culloch CS 410Tronçonneuse Stihl MS 170Tronçonneuse GT Garden 52 cm3
Puissance 1600 W 1400 W 2200 W
Poids 4,7 Kg 4,1 Kg 6,3 Kg
Longueur guide de chaîne 33 cm à 45 cm 30 cm 45 cm
Avantages > Excellent rapport Qualité/Prix
> Simple d’utilisation
> Compact
> Tronçonneuse polyvalente
> Simple d'utilisation
> Bon rapport qualité prix
Note globale
Notre Avis
Prix

Les tronçonneuses selon les types de travaux

Vous pensiez qu’une tronçonneuse ne servait qu’à abattre des arbres ? Eh bien pas que !

En effet, ces outils nous permettent d’effectuer des travaux d’abattage, mais aussi d’ébranchage, de débitage ou d’élagage

Le choix de votre tronçonneuse dépend alors du type de travaux que vous souhaitez réaliser. 

Revoyons ensemble les types de travaux que vous pouvez réaliser à l’aide d’une tronçonneuse :

Abattage

homme abat un arbre avec tronçonneuse

L’abattage est une technique qui consiste à provoquer la chute d’un arbre. Ce procédé est généralement appliqué pour éliminer les arbres morts et/ou dangereux. Ainsi, pour ce type de travaux, il faut privilégier des tronçonneuses puissantes avec une préférence pour les modèles à moteur thermique.  L’outil devra être doté d’un guide de chaîne aussi long que le diamètre du tronc (voir la partie guide de chaîne).

Ébranchage

L’ébranchage est un procédé qui permet de retirer les branches d’un arbre. Vous devrez ébrancher votre bois avant de le couper bûches, ce qu’on appelle le “débitage”. Pour réaliser cette tâche, un modèle compact – électrique ou thermique – est largement suffisant.

Débitage

Le débitage consiste en la réduction du bois brut en bûches. Un modèle avec un moteur puissant, avec une moyenne de 2 000 Watts, devra être privilégié. Dans ce cas de figure, un modèle à moteur électrique sur secteur peut largement suffire pour débiter du bois de chauffage.

Élagage

L’élagage consiste en l’ablation des branches mortes pour le bon développement des arbres. L’outil le plus adapté est une « coupe branches télescopique » également appelée « perche élagueuse ».

Cet engin vous permettra d’atteindre des branches à plusieurs mètres du sol selon le modèle choisi. Si vous compter élaguer depuis une échelle, favorisez une tronçonneuse compacte électrique ou thermique.

La tronçonneuse professionnelle

Vous devez vous en douter, une tronçonneuse à destination des professionnels n’est pas conçue de la même manière que celles des particuliers.

Physiquement, vous ne verrez pas forcément de différence. Elle se voit surtout aux détails techniques, qui rendent une tronçonneuse professionnelle bien plus puissante et efficace qu’un modèle à destination des particuliers.

Rien d’étonnant, puisqu’un jardinier professionnel utilise ce type d’outil dans le quotidien, pour des travaux de diverses envergures. Il doit donc disposer d’un modèle capable de le suivre dans tous ses projets ! 

Ainsi, en général, un professionnel a souvent besoin de 2 types bien particuliers de tronçonneuses qui répondront à la totalité de ses besoins.

En effet, il privilégiera surtout une tronçonneuse :

  • au guide de chaîne long pour l’abattage et le débitage ;
  • plus petite et maniable pour l’ébranchage ou l’élagage.

Concernant tous ses travaux de coupe, le professionnel se tourne surtout vers des modèles :

  • puissants (entre 3 000 et 6 500 W), selon la grosseur du bois à débiter ;
  • avec une bonne longueur de guide de chaîne (entre 40 et 50 cm), selon le diamètre des troncs ;
  • le plus légers possible (entre 5,5 à 10 kg), pour une meilleure prise en main ;
  • thermiques (entre 50 et 125 cm ³).

Enfin, pour l’ébranchage et l’élagage, l’outil préféré des professionnels reste la tronçonneuse élagueuse compacte, qui leur permet une utilisation à une seule main. Pratique pour pouvoir se maintenir correctement dans l’arbre de son autre main !

Modèles de tronçonneuse pour une femme

Non, aucun modèle de tronçonneuse n’a été conçu spécifiquement pour des femmes. 

Cela dit, c’est un outil pas toujours pratique, parfois lourd à porter, et nous ne sommes pas toutes les dignes héritières de Wonder Woman !

Ainsi, si vous êtes une femme et que vous cherchez une machine pour entretenir votre jardin, nous vous conseillons de vous tournez vers une tronçonneuse électrique.

En effet, ses avantages sont nombreux, avec :

  • une ergonomie inégalée, puisque ce sont des modèles bien plus léger par rapport à d’autres outils ;
  • sa taille plus compacte, pour une plus grande maniabilité ;
  • la rapidité de sa chaîne, grâce à la puissance électrique de son moteur ;
  • son caractère écologique, puisque c’est un outil non-polluant (aucun besoin de carburant, donc aucune émanation de fumée) ;
  • sa nuisance sonore réduite ;
  • son entretien facile, peu fréquent et peu coûteux

Les différentes marques de tronçonneuses

Les marques qui proposent des tronçonneuses sont très nombreuses, aussi, il est facile de s’y perdre ! 

Pour vous donner un petit coup de pouce, nous en avons classé certaines par gamme. Vous n’aurez plus qu’à choisir celle qui correspond le plus à vos besoins.

Nous vous rappelons que pour de petits travaux occasionnels, ce n’est pas la peine de viser la Rolls Royce des tronçonneuses.

Ainsi, pour une :

Le confort d’utilisation d’une tronçonneuse:

tronçonneuse thermique stilh
Tronçonneuse Stihl

L’ergonomie est un élément essentiel à prendre en compte lors du choix de votre tronçonneuse. Eh oui, le confort d’utilisation, il n’y a que ça de vrai !

Ainsi, l’armature de la machine doit être mince et équilibré afin de bénéficier d’une bonne maniabilité.

Lorsque vous avez l’outil en main, vous ne devez pas ressentir un poids trop important. Dans le cas contraire, vous risquez de ne pas l’utiliser très longtemps, car vos bras vont vite fatiguer. Pire, vous risquez de vous blesser !

La simplicité du réglage est également un point à prendre en compte. Notamment, la disposition des commandes et des poignées.

En effet, si vous optez pour un modèle thermique, vous devrez vérifier que l’appareil possède des poignées anti-vibration.

Pour finir, vous devrez également vous renseigner sur la puissance sonore de la machine, en ce qui concerne les tronçonneuses thermiques surtout, qui généralement avoisine les 100 décibels.

Les caractéristiques techniques d’une tronçonneuse 

Pour parfaire votre choix, vous devrez prendre en compte les caractéristiques techniques telles que le type de moteur, la longueur de la chaîne ou sa vitesse de rotation.

Le moteur de la tronçonneuse

Le choix du moteur dépend beaucoup de l’utilisation que vous comptez faire de votre outil.

Voyons-les ensemble !

Thermique ou électrique ?

Les tronçonneuses électriques sur secteur sont généralement plus légères et silencieuses que les tronçonneuses thermiques.

Elles sont peut-être moins puissantes que leurs consœurs thermiques, mais elles vous apportent une bien meilleure maniabilité pour effectuer vos différents types de travaux.

Tout ce qu’il vous faut, c’est une prise de courant et/ou de posséder une rallonge !

tronçonneuse électrique Stilh
Tronçonneuse sur batterie

Sur batterie

Actuellement, ce sont les meilleurs élèves en ce qui concerne la maniabilité et le silence sur le marché.

Alimentées par une batterie en lithium de 18 à 36 Volts, rechargeable sur secteur, elles sont idéales pour effectuer de petits travaux d’élagage ou d’ébranchage.

En revanche, elles ne possèdent pas une autonomie très large et variable (entre 30 min et 1 heure), et malgré leur ergonomie de rêve, elles ne sont pas non plus très puissantes.

La chaîne de la tronçonneuse :

La capacité de coupe d’une tronçonneuse ne dépend pas seulement de sa puissance, mais également de sa chaîne et de sa vitesse de rotation. 

Nous vous expliquons les différents critères.

La longueur du guide de chaîne :

Idéalement, la longueur du guide de chaîne doit être égale ou supérieur au diamètre du tronc que vous souhaitez abattre.

Selon les modèles, la longueur du guide de chaîne varie entre 10 à 120 cm. Plus la longueur de la chaîne sera longue, plus le moteur sera puissant et lourd.

guide chaîne husqvarna
Guide de chaîne Husqvarna

Si vous n’êtes pas un professionnel, il est recommandé de prendre un guide de chaîne entre 30 et 35 cm, ce qui est amplement suffisant pour la plupart des travaux de coupe chez les particuliers.

La vitesse de la chaîne :

Ce paramètre est important car il va dépendre de la puissance de coupe de votre tronçonneuse.

Ainsi, plus la vitesse est importante, plus la découpe sera nette et précise. Il faut savoir que les engins actuels ont une vitesse moyenne de 20 mètres par seconde (20m/s).

Le poids :

Comme nous l’avons précisé plus haut, le poids de la tronçonneuse est aussi un élément clé à prendre en compte. Le but étant de pouvoir effectuer tous vos travaux de coupe sans perdre l’usage de vos bras !

Ainsi, pour une tronçonneuse :

  • électrique sans fil ou à batterie, comptez entre 2 et 5 kg ;
  • thermique, son poids se situe entre 5 et 7 kg.

Budget :

Le prix d’une tronçonneuse peut varier entre 80€ pour une entrée de gamme et jusqu’à 700€ en moyenne pour les machines de haute qualité.

Plus précisément, pour un modèle :

  • thermique, comptez entre 100 et 700 euros en moyenne ;
  • électrique sur secteur, le budget varie entre 80 et 350 euros environ ;
  • électrique sur batterie, les prix se situent approximativement entre 100 et 700 euros.

Enfin, en ce qui concerne la “perche élagueuse“, vous en trouverez pour un 100€ et 1000€ en moyenne.

Conclusion

Vous l’aurez compris, il existe des modèles de tronçonneuses adaptées à tout type d’utilisation et de budget

Sachez que vous aurez plus de détails et d’informations sur les pages de notre site qui leur sont dédiées (différents modèles, caractéristiques ou encore l’entretien des tronçonneuses).

Enfin, sachez que les modèles à moteur thermiques sont autant à destination des particuliers que des professionnels.

Ce sont les tronçonneuses qui offrent à la fois le plus de puissances tout en étant particulièrement efficaces.

Malheureusement ,ce sont aussi les plus bruyantes, avec de fortes vibrations. Voilà pourquoi il est pertinent d’opter pour un modèle avec des poignées « anti-vibrations ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires